Les petites croix de nicolbrod39...et le Tricot d'Art !

Aujourd'hui, ce sera Lectures !

28 Juin 2021 , Rédigé par nicolbrod39 Publié dans #Mes lectures

* A la recherche du petit ami insaisissable 

de Nick Alexander,

résumé

CC a trente-neuf ans et tout semble lui réussir : elle occupe un poste à responsabilités dans une agence de publicité, vit dans un superbe appartement et a une bande d'amis homos fêtards avec qui sortir tous les week-ends. Pourtant, un peu comme le Titanic, CC se sent sombrer inexorablement. En réalité, sa vie ne lui convient pas et elle préférerait aller cultiver des navets à la campagne plutôt que de passer sa journée à convaincre les gens d'acheter un jean révolutionnaire à double braguette. Elle rêve de rester blottie chez elle, dans les bras de son (insaisissable) petit ami, plutôt que de jouer à la reine de la nuit dans les bars branchés de Londres. Mais rencontrer un homme célibataire et sans vice caché revient à chercher une aiguille dans une botte de foin. CC ne cesse donc de repousser son projet de changement de vie de crainte de se retrouver encore plus seule. Affronter ses démons lui permettra-t-il de rencontrer enfin l'insaisissable petit ami de ses rêves? ou est-il déjà trop tard ?

ce n'est pas le roman que j'ai préféré, de Nick Alexander, mais il finit bien !

 d'autres romans de cet auteur dont je vous ai parlé ,  et  

 

* Le vallon des sources

de Marie-Claude Gay

1è roman lu de cet auteur, collection Terre de poche j'ai beaucoup aimé et j'en lirai d'autres !

Résumé

Diane Crozet de Seyrignac naît en 1914 dans une famille de la noblesse auvergnate. L'éducation rigide et sans tendresse qu'elle reçoit ne sera pas sans conséquences sur sa vie future. Constance, sa mère, qui n'a pas la fibre maternelle, la confie à son grand-père qui est le seul à lui témoigner une vive affection. La petite fille vivra plusieurs années au château des Fades à Marsat. Elle y découvrira l'ambiance de la communale, le rythme des travaux saisonniers à la ferme et se liera d'une tendre amitié avec François, fils de chapelier. Son père, magistrat à Riom, mécontent de cette liberté, la met en pension. Diane y fait la connaissance de Léa, personnage déluré qui l'entraîne sur les chemins de la désobéissance. Elle retrouve François, dont elle avait perdu la trace, et leur attachement se mue en amour solide. Sa famille se dresse contre cette mésalliance, et c'est la mort dans l'âme qu'elle épouse un jeune homme issu d'un riche milieu de la haute bourgeoisie. Portrait implacable d'une noblesse sans concessions qui place le savoir-vivre et le qu'en-dira-t-on au-dessus des sentiments, ce roman est aussi une peinture des années folles et de la montée inquiétante de la guerre.

 j'ai beaucoup aimé, particulièrement la relation grand-père/petite-fille, la vie dans les campagnes et la volonté de Diane de vivre et de réussir, malgré le désamour de ses parents !

 

Certains livres m'aident à me rendormir lors de mes insomnies, d'autre non ...

dont celui que je dévore lis en ce moment, et dont je vous parlerai bientôt !

 

Bon début de semaine à vous, à mercredi pour le SAL IsaHV/Renato Parolin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
c'est bien vrai que certains romans aident à dormir et d'autres non!
bisous
Répondre
P
Merci pour le partage de tes lectures.
Bonne journée.
Bises.
Pierrette.
Répondre
S
Encore de bonnes lectures. Je note les auteurs pour mon prochain passage à la médiathèque ;-) Bises et bonne soirée
Répondre
A
Livres inscrits dans la liste des à trouver en bibliothèque
Merci et belle journée
Répondre
V
Merci pour ces deux propositions que je vais m'empresser de noter ! :) Bonne nuit à toi avec ton roman ! Bizhs morbihannaises !
Répondre
C
Merci pour ces idées de lecture... bises
Répondre
L
merci pour ce partage le 2 ème est bien tentant
je suis dans un policier en ce moment mais ne lisant que le soir je n'avance pas bien vite
à mercredi
Répondre
G
Belles lectures
Bizzzzz et bonne semaine
Répondre
B
Lire est aussi une belle "thérapie".. je n'arrive plus à me concentrer sur de tels romans .Je préfère des policiers.. ce qui me fait oublier mes soucis!
Oui je n’ai plus les poupettes depuis mi avril et je suis en "procès" avec la maman c'est trop triste mais je suis dans mes droits .. les petites n'y peuvent rien et je ne les oublie pas
bonne journée bisous
Répondre