Les petites croix de nicolbrod39...et le Tricot d'Art !

Quand le temps viendra ...

24 Mai 2009 , Rédigé par nicolbrod39 Publié dans #Mes animaux, #Petits textes choisis

Parce que la vie continue, malgré les plaies qu'elle nous inflige ...
Parce que,
gracieux entre tous, le papillon a toujours su émerveiller les hommes,
je vous "offre" celui-ci, brodé d'après un free de


 Babeth qui, coïncidence, nous parle des facéties de son petit chien ... quelle chance elle a ! merci Babeth !

Je vous mets aussi ce texte que Lucie m'a fait connaître, merci Lucie !
j'essaie de le lire et le relire, pour apaiser ma peine  ...

 

" Le jour où votre animal devra vous quitter...
Le jour où vous aurez très mal à accepter cette séparation... ce texte pourra peut-être vous réconforter !
"

"  Quand le temps viendra...


Si arrive le moment où je deviens frêle et faible

Et que la douleur m'empêche de dormir

Alors fais ce qui doit être fait

La dernière bataille ne peut être gagnée.

 Tu seras triste, je comprends

Mais ne laisse pas le chagrin t'arrêter.

Pour ce jour, plus que tous les autres

Ton amour et ton amitié doivent supporter l'épreuve.

 Nous avons eu tellement de belles années

Tu ne voudrais pas me voir souffrir davantage.

Quand le temps viendra, s'il te plait laisse-moi partir.

Emmène-moi où quelqu'un prendra soin de moi

Et reste avec moi jusqu'à la fin.

Tiens-moi très fort et parle-moi

Jusqu'à ce que mes yeux ne voient plus.

Je sais qu'avec le temps tu seras d'accord

Que c'est une bonté que tu m'as faite.

Bien que ma queue ait branlé pour la dernière fois

Tu m'as sauvé de la misère et de la souffrance

N'aie pas de peine

Que ce soit toi qui aies dû prendre cette décision

Nous étions très proches pendant toutes ces années

Ne te laisse surtout pas envahir par le chagrin.


                          ... ton copain à 4 pattes, qui te remercie de lui avoir offert une si belle vie ! "

 

c'est peut-être ce qu'ont pensé  Sally, Sibélius et maintenant Newton   ....mais c'est dur, quand même !

Merci à toutes pour vos pensées amicales !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
Très beau texte ,les souvenirs remontent ,la gorge me sert ,les larme coulent .Une situation que j'ai également vécu plusieurs fois ,et toujours très dur . Là est la preuve de notre amour envers eux : ils ne souffrent plus .Courage .Je vous embrasse
Répondre
J
magnifique texte
trés émue en le lisant
que d'amour pour nos animaux.
amitiés .Josette
Répondre
E
très beau message
je comprends votre peine, les animaux sont quelquefois plus affectueux que les vivants

je vous emrasse
Répondre
J
Tout à fait vrai ce poème, même si c'est difficile.
Il y a quelques années j'ai dû faire piquer mon caniche, deux mois après n'y tenant plus je l'ai remplacé. Pourtant je disais PLUS JAMAIS, et c'est la seule façon d'éponger le chagrin.
Il y a 2 ans, René a fait piquer notre minette. Mais cette fois, il n'a pas voulu que j'en prenne un autre. Comme nous avons le chien, ça passe, mais je ne sais pas si je tiendrai longtemps.
Répondre
L
Le papillon est superbe !! Et le texte est... magnifique. Il ma donné les larmes aux yeux car j'ai pensé à mon Alf. Gros bisous Nicole... Lili.
Répondre
N
Salut
j'aime ces points et ces couleurs
Répondre
N
bonjour
C'est trés jolie !
Répondre
S
Quel beau texte et quelle émotion en le lisant.
Si nos amis animaux pouvaient parler, ils nous diraient sûrement cela.
Bon courage Nicole.
Amicalement, Sandrine
Répondre
B
J'en ai les larmes aux yeux, d'autant plus que depuis que je suis allitée ma petite Sucrette reste prés de moi au prés de lit,comme pour me soutenir...
Gros bisous de réconfort.
Sylvie
Répondre
M
magnifique le papillon, symbole de légèreté et d'espoir...
je souhaite que ta peine fasse place à de bons souvenirs des moments passés avec tes compagnons...
bisous..Muriel
Répondre
P
sans en faire un poeme je crois que je te l'avait bien expliqué !!!! mais là c'est mieux dit !!!
sympa ton papillon
Répondre
C
Très beau texte ...
Bisous
Chris
Répondre
C
Très beau texte ...
Bisous
Chris
Répondre
C
Superbe texte ( une grosse boule dans la gorge ).. Le moment ou l'on doit prendre cette décision pour éviter la souffrance est terrible.. Quant à rester jusqu'au "bout" je n'en ai pas encore été capable, trop de chagrin, trop de rage aussi de devoir me séparer de mes compagnons, plein d'amour encore à leur donner, plein de joie à partager encore et encore.. Manque de courage certainement, respect à ceux qui peuvent accompagner jusqu'à la grande séparation..
Ton papillon est magnifique avec ces couleurs de paysages lointains...
Biz
Répondre
N
pour Elios je suis restée jusqu'au moment où il ne me voyait plus, mais c'est très dur...
M
Très beau texte....
Bisous
Martine
Répondre
F
Ce texte est vraiment très beau et que ce joli papillon s'envole avec tes pensées et ta peine pour les porter au paradis des animaux après s'être délicatement posé tour à tour sur tes compagnons.Bises.Yvette
Répondre
P
Très beau texte et très émouvant.
En le lisant, j'en avais les larmes aux yeux!!!!!
Bon courage, Nicole et très bon dimmanche.
Je vous embrasse.
Avec toutes mes amitiés.
Pierrette.
Répondre
J
Jolie papillon qui emportera ta peine . . .
Bon dimanche
Répondre
N
je trouve magnifique ce poême dédié à newton!!! il vous a eu pendant douze ans, il était heureux, vous l'avez gâté, son heure est venu de partir au paradis des chiens!! il vous laisse dans la peine, son absence est dans votre coeur mais vous allez peu à peu retrouver la joie
bisous nadette
Répondre
M
Très très beau texte !
on dimanche !
Biz !
Répondre
N
Que d'émotions.... et ces paroles sont tellement vraies... Moi aussi bien sûr j'en ai les larmes au yeux et je n'ose penser à ce moment qui ne manquera pas, hélas, de venir !
Amitiés,
Nathalie
Répondre
C
superbe texte qui est très émouvant, j'en ai les larmes aux yeux...
Pour une note plus gaie, ton papillon est très beau
Bisous
Répondre
A
Que d'émotion en lisant ce texte ...magnifique...
Bises et passe un bon dimanche malgrè tout ...
Répondre
L
je le connais(lol) et pourtant j'en pleure necore ne le lisant...après 3 ans, les cicatrices laissées pas son départ sont encore si fragiles...
Répondre
S
Coucou Nicole, ce texte est magnifique; je pense que c'est ce que devait penser Gamin lorsque je l'ai amené chez le vétérinaire pour abréger ses souffrances; mais c'est dur quand même, tu me comprends; gros bisous à toi et aux personnes qui, comme nous, connaissent ce moment trop douloureux
Répondre
B
Quel beau texte... Newton est parti au paradis des chiens en volant peut-être comme ce joli papillon...
Bisous, Nicole.
Répondre
M
Merci Nicole! C'est très beau! Je t'embrasse bien fort et je pense bien à toi!
Répondre